Lunettes enfants à Sennecey-le-Grand (Saône-et-Loire - 71)

L’équipe PRUNELLE OPTIQUE aura un regard particulier et attentif sur votre enfant. Les besoins spécifiques liés à l’enfance doivent être pris en compte avec sérieux, en accord avec les professionnels compétents intervenant en amont (ophtalmologistes et orthoptistes).

Dans nos magasins d’optique de Sennecey-le-Grand et Cuisery (entre Chalon-sur-Saône et Tournus – 71), les plus petits seront chouchoutés et accueillis dans un espace de jeux qui leur est dédié.

Sur le magasin de Sennecey-le-Grand, nous avons le label OPTIKID qui vous assure que nous sommes formés chaque année sur la vue de vos petits. Vous trouverez donc en magasin un large choix de montures adaptées à la morphologie des plus jeunes.

Le saviez-vous ?

  • La première visite chez l’ophtalmologiste ou l’orthoptiste doit se faire avant 1 an.
  • Certains problèmes de vue ne se corrigent plus ou très mal après 8 ans.
  • 90% de l’apprentissage de votre enfant est directement lié à ce qu’il voit.
  • 1 enfant sur 7 a des problèmes visuels.
  • La cause des difficultés scolaires peut tout simplement être une vue mal ou pas corrigée.
  • Les opticiens n’ont pas, ou très peu de formation sur les enfants pendant les études. C’est pourquoi chez OPTIKID nous suivons une formation complémentaire tous les ans.
  • Il est impossible pour les parents de détecter certains problèmes de vision binoculaire. Seuls les ophtalmologistes ou orthoptistes peuvent le faire par une série d’examens.
  • Une vision binoculaire, non maitrisée induit les problèmes pour la vision 3D (film, animation…).
  • Nous voulons, en qualité de spécialiste de la vue des enfants, que tout le monde connaisse ces informations, pour ne plus avoir d’adulte avec des problèmes de vue qui auraient pu être corrigés enfant.

La vue chez l’enfant

Naissance : l’enfant vient au monde avec 0.5/10ième d’acuité visuelle. Le nourrisson voit flou et ne perçoit ni relief, ni couleur, ni distance.

2 mois : il est capable de chercher le regard d’une personne. Son champs visuel est de 60° et commence à distinguer le rouge et le vert.

4 mois : le champ de vision de bébé s’élargit. Il suit vos déplacements dans une pièce et il est capable de reconnaitre un visage triste d’un visage souriant.

6 mois : son acuité visuelle est maintenant de 2/10ième. L’enfant perçoit les petits objets et commence à évaluer les distances. Il voit toutes les couleurs (seulement si franches et saturées).

12 mois : l’acuité visuelle est maintenant de 4/10ième et son champ visuel est identique à celui de l’adulte. La perception de la hauteur et de la profondeur va s’améliorer du fait qu’il commence à marcher.

2 ans : l’enfant perçoit et reconnait de loin les objets.

6 ans : son acuité visuelle est de 10/10ième soit l’équivalent d’un adulte. Il atteindra le maximum d’acuité après 10 ans.

Symptômes de certains problèmes visuels

Chez le bébé

  • Il se frotte souvent les yeux comme s’il éprouvait une gêne
  • Ses yeux restent fixes et ne suivent pas les mouvements au dessus du berceau
  • Il parait fuir la lumière
  • Il louche
  • Il ne sourit pas
  • Il trébuche fréquemment
  • Il tient sa tête anormalement penchée

Chez le jeune enfant

  • Il écrit sa tête penchée ou collée sur les cahiers
  • Il s’approche trop près de la télévision
  • Il ne reconnait pas les images des jeux éducatifs
  • Il plisse les paupières pour voir de loin
  • Il se plaint de maux de tête


Troubles de la vision chez l’enfant

L’oeil myope : a pour conséquence de rendre les objets éloignés flous.

L’oeil astigmate : c’est une déformation de la cornée. Une perception floue et déformée des objets qu’ils soient rapprochés ou éloignés.

L’oeil hypermétrope : une perception floue des objets à toutes distances. L’enfant doit focaliser en permanence sur les objets pour les rendre plus nets.

Le strabisme : l’enfant louche. Il utilise exclusivement la vision de son œil ayant la meilleure acuité. Le danger est que l’oeil inutilisé perde gravement la vision.

L’amblyopie : l’enfant voit mal d’un ou des deux yeux. Il est important d’identifier le problème et d’intervenir vite. Avant 2 ans, il sera possible de récupérer 100% de la vision ; entre 2 et 6 ans seulement 50%. Au-delà, la vision de l’oeil amblyope restera définitivement basse.

La morphologie respectée de l’enfant